La séparation des chaînes youtube NIKUBIK et LE VOXEL a eu lieu

Ceci est effectif. Désormais Nikubik est seul maître à bord de sa chaîne. Tout le contenu jeu vidéo reste sur l’ancienne chaîne Nikubik qui est renommé Le Voxel. Et Nikubik s’offre une nouvelle chaîne toute fraîche. Quoique, elle en profite pour se reconstituer depuis nos débuts en courts métrages, c’est à dire 1995. Donc ça va sentir la VHS et le mulet pendant un moment.

Laisser un commentaire

Le nouveau site NIKUBIK est ouvert !

C’est ouvert ou c’est tout bleu ?

Les vannes s’ouvrent enfin officiellement pour mon nouveau site Nikubik. Celui du Voxel va suivre aussi dans quelques mois. En effet, il s’agira ici uniquement de mes créations hors Voxel. Donc dédié plutôt à la fiction. N’hésitez pas à rapporter tout bug, faute d’orthographe ou étrangeté que vous remarqueriez. Et dans un deuxième temps, j’espère vos retours, critiques et suggestions plus globaux. Un peu comme un globule mais pas pareil. Pour le moment je ne vais plus le modifier, mais bien entendu je pourrai faire évoluer le site au fur et à mesure.

En tout cas tout est là. De mes premiers films, aux making of, en passant par des séries de photos, un peu de dessin et des nouvelles surréalistes.

Je compte aussi faire vivre le site avec une nouvelle rubrique: des critiques cinéma. J’ai déjà commencé celle de White god. Et j’aimerai ensuite faire celle d’Edge of tomorrow et Mad max. De la même manière, n’hésitez pas à solliciter certains contenus que vous aimeriez voir revenir ou pourquoi pas en suggérer d’autres.

Bienvenu tout le monde, faites comme chez vous.

4 commentaires
nikubik:
Ah merde, j'avais peur que tu connaisses la feinte. Bien joué.

GodsWarrior:
Même pas peur, Comme les Extra-Terrestres lisent dans nos consciences et travaillent étroitement avec le FBI. Donc je met toujours un cône d'aluminium sur ma tête !!

nikubik:
Héhé. J’ai envoyé ton email au FBI du coup.

GodsWarrior:
Je voudrai report une étrangeté, moi. :) Enfin le site est là. *content*

Une interview par le site Eklecty-city

Le site de pop-culture orienté geek Eklecty-city consacre régulièrement une chronique aux créateurs de Dailymotion: Le talent au quotidien.  Je ne sais par quel biais, ils ont découvert le Voxel et ont décidé que je serai le 16ème Talent au quotidien. Je précise que j’ai répondu de manière globale aux questions, et non pas seulement par le prisme du Voxel. Vous pouvez retrouvez l’entretien ici même:
 


 
Afin de pérenniser la chose, je me suis permis de reproduire le texte ici:
 

Bonjour Nicolas, dans le cas où il y aurait des internautes ignorant ton actualité, présente toi en quelques mots et rappelle-nous ton parcours (formation, les gens avec qui tu as été amené à travailler).

Nicolas : Bonjour les amis de l’internet. Je suis principalement autodidacte, car j’ai commencé à 13 ans à filmer des déconnades avec mon frère et les amis. Ça me plaisait vraiment, au delà de la rigolade. Rapidement j’ai eu envie de développer tout ça, en écrivant de petits scénarios.
Et j’ai continué jusqu’à ce jour.

Des courts métrages, un long métrage (toujours en montage), des émissions/rubriques. On peut ajouter pour la partie théorique une licence arts du spectacle (option cinéma) que j’ai faites à Caen et où j’ai rencontré d’autres vidéastes. Notamment Timothée Fallet (qui a arrêté depuis), Benoit Lemennais (qui est plus dans le spectacle vivant maintenant) et Simon Dronet avec qui j’ai réalisé la mini série Sonson récemment.

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Nicolas : Deux choses:
Les inconnus, car on a commencé en faisant des sketchs vidéo qui s’inspiraient beaucoup de leur humour parodique.
Et puis toutes ces choses que je trouvais mal faites dans les films, me motivant à en faire moi-même.

(Lire la suite…)

Laisser un commentaire

Un bilan sur la mini série CHIEN

CHIEN

http://nikubik.com/Chien/

La sympathique aventure de notre mini série, en univers bureautique, se poursuit. Voici donc la troisième semaine qui s’achève, soit les 15 premiers épisodes. Les avis que nous avons récoltés jusque là sont plutôt positifs. Le mystère semble fonctionner et les gens se prêtent au jeu.

Et comme les retours sont toujours les bienvenus, n’hésitez pas à venir donner votre avis, vos impressions sur le blog officiel, car ça nous aide vraiment.

Laisser un commentaire

Des articles sympas sur notre série CHIEN

On a une couverture presse de malade. Ceci est fort sympathique. Ouest France nous a carrément rencontré en entretien, afin d’alimenter cet article. Côté Caen y est aussi allé de sa prose ici même. Et les copains s’y sont mis aussi. Que ce soit Simon Dronet sur son excellent blog isNotModern et Thomas Lesourd sur son Weird-future. Merciiii.

edit: Thomas est un gros con qui efface les internets, vous ne pourrez plus jamais voir son article aussi élogieux qu’hypocrite.

 

Afin de péréniser la chose, je me suis permis de recopier l’article Ouest France ici même:

De gauche à droite, Benoît Lemennais, Nicolas Dégenétais et Timothée Fallet, créateurs de la série web « Chien ».

Un épisode de trente secondes à une minute est diffusé chaque jour, du lundi au vendredi, sur Internet. À l’origine de cette réalisation, trois potes fondus de vidéo et de cinéma, un brun déjantés.

On ne sait pas trop si ce qu’ils disent est du lard ou du cochon. Timothée Fallet, Nicolas Dégenétais et Benoît Lemennais, respectivement 28, 31 et 33 ans, donnent l’impression de camper un personnage presque tout le temps. Depuis le 30 janvier, ces Caennais mettent en ligne une mini série « absurde et bureautique » intitulée Chien, sur un blog (la série chien). Chaque épisode tombe à 19 h, du lundi au vendredi. « Ça crée un rendez-vous. » La semaine est regroupée en une vidéo, diffusée le dimanche. L’ultime saynète sera diffusée le mercredi 29 février.

L’idée de base reste simple : « Quelqu’un fait tomber un stylo, le ramasse, n’arrive plus à se relever. » Et termine à quatre pattes, comme nos chers amis canins. D’une manière ou d’une autre, la scène se répète inlassablement dans un bureau lambda. « Nous avons écrit toutes les combinaisons possibles. On ne s’inspire pas du réel. » On pourrait y voir une métaphore de l’aliénation au travail. Timothée, Nicolas et Benoît jouent des collègues inexpressifs, assez taciturnes, donnant l’impression de brasser de l’air.

Ces courts épisodes ont intégralement été tournés à la fin du mois de décembre, dans les locaux de l’Association mieux vivre et détente (AMVD), dans le quartier de La Pierre-Heuzé.

Morceaux chorégraphiés

Benoît parle d’« un exercice ». Nicolas évoque « une expérience, un préambule avant de passer à un truc plus gros ». Peut-être un film de fiction. Ces vidéastes amateurs ne devaient réaliser que trois épisodes, mais chemin faisant… vingt-trois (et trois teasers) ont été écrits et conçus. Ils ont travaillé certaines scènes comme des morceaux chorégraphiés, « afin que les gestes apparaissent naturels ».

Timothée, Nicolas et Benoît se sont rencontrés en 2005, à Granville, lors de « Courts toujours plus », festival de courts métrages qui n’existe plus aujourd’hui. « On n’avait pas bossé ensemble depuis deux-trois ans. » Ces doux rêveurs forment à eux trois le collectif The Oyster (« huître » en anglais) et font tout eux-mêmes avec leur matériel : « On a plutôt besoin de comédiens, de lieux de tournage. »

Ils affirment se sentir « un peu indépendants du système audiovisuel caennais », ne se reconnaissent « dans rien ». Benoît et Nicolas sont passés par les arts du spectacle, à l’université. Le premier est aujourd’hui chargé d’éducation culturelle et artistique à la Région ; le second, également formé en informatique, galère un peu. Timothée, depuis ses 16 ans, a pris une option d’« autodidacte ».

En attendant la réalisation de deux projets de courts métrages, Fabien et Ce film a coûté un million de dollars, les trois créateurs comptent sur une soirée autour de Chien, au cinéma Lux.

Nathalie HAMON.

 

Ouest-France  

Laisser un commentaire

Lancement du mode blog

Bienvenu
 

J’ai intégré un blog au site pour 2 raisons :

1. Partager plus directement ma création en profitant d’un éventuel retour grâce aux commentaires. Que ce soit plus vivant.

2. Essayer de me cadrer en publiant le plus régulièrement possible.
 
J’annoncerai aussi chaque dimanche mon programme afin d’en faire le bilan le dimanche suivant. Les articles apparaissent aussi sur la page facebook niKubik. En cliquant « j’aime bien » sur cette page vous aurez les notifications automatiquement. Pratique!
Profitez donc de la section commentaire, toute fraîche, pour exprimer votre mécontentement, votre amour, votre perplexité …
 

OBJECTIFS du 28 mars au 3 avril:
Intégrer la musique à Ramirou,
terminer une image de la série les minis,
écrire des éparpilles.

9 commentaires
peritel:
quand j'aurais le courage, je te piquerai cette idée

Nikubik:
T'as vu ça, à l'américaine. Par contre ça trip un peu à cause de free qui a des serveurs archaïque, sinon c'est pratique.

Peritel:
pas mal le systeme de commentaire tiens !

Nikubik:
C'est ça d'avoir un frère mi africain.

tostytost:
MIMGO

Nikubik:
Merciiiiiii. C'est lancé c'est parti ! Maintenant faut que je me bouge pour produire produire, c'est ça la société moderne, il faut produire quelque chose, sinon on sert à rien.

Nicolas Dégenétais:
Merci. Hé hé t'as vu ! D'ailleurs ça le fait à travers mon profil, c'est le bordel. Ha ha, le futur.

Amélie Lecathe:
wouahhh ! ca s'affiche ici aussi !

Amélie:
Cool, c'est bien comme ca!