J’ai cadré un film qui déchire

Yoann Goglia et Timothée Fallet ont participé au marathon du court métrage de Caen. Très sympas ou de bon goût, ils ont toqué à ma porte pour m’emmener dans leur histoire, en tant que cadreur officiel. Et putain ils ont réalisé un film qui déboîte. Je ne dis pas ça parce que ce sont des potos. J’ai vraiment été bluffé par le résultat. Forcément mes cadres au cordeau y joue pour beaucoup, faut pas déconner. Mais tout le reste, chapeau les amis.

Ils méritent à fond le premier prix qu’ils ont remporté.

Laisser un commentaire

Ma 5ème participation au marathon de Caen

Étrange était ma motivation. J’avais terminé ‘Léa a des yeux de forêt‘ juste avant, je n’avais pas trop envie de faire un film. Le thème ne m’inspirait pas non plus. J’ai décidé d’aborder le sujet comme une nouvelle, étant donné que j’écris toujours des Jukins, j’étais un peu dans ce mode d’écriture. J’aimais assez mon texte, mais il fallait en faire un film. J’ai alors opté pour un mode de récit basé sur les mots, laissant l’image devenir plus illustratrice, voire pauvre, afin de laisser entendre les mots. J’ai obtenu le prix spécial du jury.

La thématique était: J’ai toujours rêvé d’être noir.

Laisser un commentaire

Double marathon, mon défi perso

J’avais envie de tourner avec François Lorret, qui n’était pas disponible le week-end du marathon. Je lui ai donc proposé qu’on utilise le même thème pour se faire notre marathon, quand il serait disponible. J’ai donc réalisé deux films pour le marathon de cette année.
J’avais aussi l’envie depuis un moment d’adapter un Diablogue de Roland Dubillard. Comme de par hasard, un de ces fameux Diablogues est intitulé: ‘B.B. ou la musicologie’ et tombe pile dans le thème. D’une pierre deux coups. Travail très intéressant avec le comédien dans la limite du format des 3 minutes, qui demanderai à être approfondi dans l’avenir.

La thématique était: J’entends plus la musique.

Laisser un commentaire

Mon marathon préféré, 4ème édition

Hardcore man, fucking hardcore. J’ai trouvé la thématique de cette année extrêmement intéressante, dans la mesure où le son et la musique sont tellement négligés comme éléments dramaturgiques dans les films. En plus c’est vrai, dans les films, la musique et même la bande son, on ne les entend pas, on n’y fait pas attention. Donc une très bonne occasion de jouer avec.
J’ai obtenu le prix de la création sonore au marathon pour ce film. Etant donné la thématique, je suis content car pour moi c’était le prix le plus prestigieux. En plus c’était chouette de faire un film avec Violaine.

La thématique était: J’entends plus la musique.

Laisser un commentaire

Ma 2ème participation au marathon de Caen

Totalement perplexe face au thème, je pars de cette idée et du côté mathématique de la formule. J’avais aussi l’envie de faire un film dans un milieu complètement blanc, largement inspiré d’une scène du merveilleux THX1138 de George Lucas.
A la base, je voulais une fille pour jouer le 2eme personnage, sur les 48h du marathon, je n’ai pas trouvé, donc j’ai rempli le rôle. Cependant, perfectionniste incurable, j’ai pris le temps après le marathon pour remplacer ces plans avec une vraie fille et masquer les défauts de lumière. Voici une version un peu remaniée du film présentée au marathon, la version définitive.

Laisser un commentaire

J’ai participé au 1er marathon du court de Caen



Le festival du court métrage 5 jours tout court, à Caen, fût l’occasion cette année de faire participer les locaux d’une nouvelle manière. En plus d’être spectateur, un concours permettait de participer. Ouvert à tous, il fallait réaliser un film en 48h, sur un thème donné.
Voici donc ma participation. Qui a plu visiblement, puisque j’ai gagné. Héhé.

La thématique était: Laboratoire.

Laisser un commentaire