Concours CLER-Obscur

Vous pouvez m’aider ! Simplement en cliquant « j’aime » pour mon film.

Effectivement, j’ai participé à un concours de films sur le thème des énergies, énergies renouvelables…ect
Le but c’est de gagner un peu de sousous pour acheter un hébergement internet et du matériel de tournage.

La page de vote est ici, le film c’est « La maitrise de l’énergie ».

Comme on met nos gains en commun avec un ami qui a aussi fait un film, vous pouvez cliquer sur
« 5 choses anodines qui peuvent changer le monde » par la même occasion. Ça m’aide d’autant.

Vous seriez la personne la plus gentille au monde en faisant cela. En plus les films sont intéressants, m’est avis que vous y appreniez quelques trucs.

MERCI

Laisser un commentaire

J’ai cadré un film qui déchire

Yoann Goglia et Timothée Fallet ont participé au marathon du court métrage de Caen. Très sympas ou de bon goût, ils ont toqué à ma porte pour m’emmener dans leur histoire, en tant que cadreur officiel. Et putain ils ont réalisé un film qui déboîte. Je ne dis pas ça parce que ce sont des potos. J’ai vraiment été bluffé par le résultat. Forcément mes cadres au cordeau y joue pour beaucoup, faut pas déconner. Mais tout le reste, chapeau les amis.

Ils méritent à fond le premier prix qu’ils ont remporté.

Laisser un commentaire

Une interview par le site Eklecty-city

Le site de pop-culture orienté geek Eklecty-city consacre régulièrement une chronique aux créateurs de Dailymotion: Le talent au quotidien.  Je ne sais par quel biais, ils ont découvert le Voxel et ont décidé que je serai le 16ème Talent au quotidien. Je précise que j’ai répondu de manière globale aux questions, et non pas seulement par le prisme du Voxel. Vous pouvez retrouvez l’entretien ici même:
 


 
Afin de pérenniser la chose, je me suis permis de reproduire le texte ici:
 

Bonjour Nicolas, dans le cas où il y aurait des internautes ignorant ton actualité, présente toi en quelques mots et rappelle-nous ton parcours (formation, les gens avec qui tu as été amené à travailler).

Nicolas : Bonjour les amis de l’internet. Je suis principalement autodidacte, car j’ai commencé à 13 ans à filmer des déconnades avec mon frère et les amis. Ça me plaisait vraiment, au delà de la rigolade. Rapidement j’ai eu envie de développer tout ça, en écrivant de petits scénarios.
Et j’ai continué jusqu’à ce jour.

Des courts métrages, un long métrage (toujours en montage), des émissions/rubriques. On peut ajouter pour la partie théorique une licence arts du spectacle (option cinéma) que j’ai faites à Caen et où j’ai rencontré d’autres vidéastes. Notamment Timothée Fallet (qui a arrêté depuis), Benoit Lemennais (qui est plus dans le spectacle vivant maintenant) et Simon Dronet avec qui j’ai réalisé la mini série Sonson récemment.

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Nicolas : Deux choses:
Les inconnus, car on a commencé en faisant des sketchs vidéo qui s’inspiraient beaucoup de leur humour parodique.
Et puis toutes ces choses que je trouvais mal faites dans les films, me motivant à en faire moi-même.

(Lire la suite…)

Laisser un commentaire

Une interview pour SONSON

Avec Simon nous avons eu les honneurs d’une interview par Bande à part, un magazine numérique sur le cinéma. Il est mensuel et entièrement gratuit, alors ne vous privez pas. Vous pouvez le retrouver sur internet ou en version mobile (ios et android).

En ce qui nous concerne, vous pouvez consulter le numéro de Septembre 2013, notre entretien étant page 39. Afin de pérenniser la chose, je me suis permis de faire des captures d’écran, ce qui vous donne accès à tout l’entretien dans la galerie ci-dessous. Bonne lecture.

 

Laisser un commentaire

Démo Wii U

Hop, nouveau délire permis par le mode « coupure ». Un peu de jeu vidéo. Arno étant parti en vacances, je me fais un plaisir en solo.
Voulant profiter de la démo de Wonderful 101 fraichement sortie, je me dis que c’est l’occasion d’une vidéo. Et comme celle de Resident evil revelations trainait aussi depuis longtemps sur ma console : »allez, faisons d’une pierre deux coups ».

Laisser un commentaire

TISSU, version finale

Comme je le décrivais dans cet article du 23 mai 2012, j’avais participé à la réalisation de TISSUE, un film fait en 48 heures.

Mais avec Yannick Lecoeur, nous avions gardé l’envie de le policher un de ces quatre matin. Et voilà qu’est arrivé le mode « coupure de l’été ». Parfait. Je croise Yannick et je lui dit « hey au fait, t’aurai du temps là qu’on se finisse TISSUE ? » « Wai » qu’il me répond « Lundi ou mardi ».

Lundi c’était demain à ce moment à. Alors je lui réponds « Demain alors. 14h. » Et hop c’était réglé.
Trois jours plus tard, le film était fignolé comme nous le voulions. Principalement au niveau sonore. Nous sommes bien content du rendu de l’ambiance obtenu.

Découvrez donc la version finale de ce film de fin du monde, réalisé en Normandie, en 48h, sans le moindre budget.

En complément, le making of est là.

Laisser un commentaire

3d Dronet

Hop, premier petit délire du mode « coupure » de l’été. En voyant le visage scanné d’un ami, ça m’a rappelé les textures pour modèles 3d. Je me suis donc amusé à utiliser son image sur un maillage en relief, telle quelle, histoire de voir ce que ça donné.

Laisser un commentaire

Un teaser pour LES TIGRES

Voilà les premières images de mon long métrage LES TIGRES (1h10), en montage depuis 2006. La qualité d’image n’est malheureusement pas terrible puisque à l’époque la HD n’existait pas.
 
En tout cas, voici enfin un peu de concret pour vous. Mon objectif est de me débarrasser de ce film (et oui j’en suis arrivé là, à trainer ce truc depuis 10 ans!) pour 2014. J’espère que vous serez au moins intrigué par ce teaser étrange.

2 commentaires
nikubik:
Ya de ça effectivement. Et puis c'est la dernière décision sur le rendu final, qui restera à la postérité, alors c'est un peu délicat, surtout sur des vieilles images aux pixels un peu mous. En tout cas merci pour ton message. Il est gentil et il fait sens ;)

Mimite:
Difficile de lâcher la bête sauvage après l'avoir côtoyer pendant tant d'années hein ? Faut arrêter de la retenir comme ça ! Libère la, et soumet la aux regards des autres, elle fera sont chemin toute seule maintenant. Tu pourras enfin passer à autre chose. Je suis sur que ça va te libérer, te transformer même. Courage et lâche prise un peu, tu y es presque ^_~

J’ai joué dans un film piquant

EDIT 2016: je peux enfin vous faire découvrir Jelly, qui date de 2013, car le réalisateur voulait retoucher le montage. Mais il n’a jamais le temps. Du coup personne n’a vu le film, ce qui est dommage, car j’y joue mon meilleur rôle. Trêve de blague, il fera peut être une version plus stylé un jour, puisque le film avait été tourné et monté en quelques jours, afin d’être projeté à un forum vidéo. En attendant, vous pouvez profiter de cette version déjà chouette.

Je suis fiers d’avoir joué dans un film Américain ! Enfin réalisé par un américain et une française. En France. Ça compte quand même, na. Et puis une histoire d’amour bizarre, ça nous change aussi. J’espère que vous n’êtes pas allergique aux fruits de mer.

Laisser un commentaire