Une darasse avec guest de luxe: Maria Bello

Ca y est, enfin, après de multiples demandes et harcèlements, MARIA BELLO (Urgence, History of violence) a obtenu le droit de faire une apparition vite fait dans une Darasse. Nous on retient surtout le fait que c’était à la villa Canal+, c’est à dire, boissons et glaces à volonté. Quand au sujet du film, il se rapporte au fait qu’on trouve ridicule la condescendance envers les handicapés. Cette hypocrisie malsaine de notre société qui rejette naturellement la différence, ou la circonscrit dans de petits asiles. En poussant l’idée à l’extrême, on en est arrivé à imaginer des handicapés qui rejettent eux-mêmes leur condition. N’étant pas accepté simplement pour ce qu’ils sont: des gens.

Laisser un commentaire

Le mystère de la planète rouge

MARS

Mars est une planète rouge, son sol est recouvert de poussière de roche et de blocs de pierre. La température est de -20°C à -60°C mais la fine atmosphère protège des rayons ultraviolets du soleil.

Une ombre bouge au loin, elle recouvre tout une colline et continue à se déplacer. Elle devient plus foncée comme-ci elle se rapprochait du sol. On ne distingue plus les détails de ce dernier.

Une tempête se lève non loin de là et nous regarde. Elle a choisi sa cible et se rapproche à une vitesse stupéfiante. Il est inutile de s’abriter. Le vent s’enroule autour de nous, comme les bandes invisibles d’une momie. Les pieds ne touchent plus terre, euh mars…

Quelle puissance extraordinaire qui dévaste tout. Mais en même temps, il y a une telle tranquillité dans cette irrésistible nature. L’échelle des dimensions est bouleversée, les sens sont au point de rupture GRONDEMENT.
(Lire la suite…)

Laisser un commentaire

La darasse encore plus expérimentale

Darasse entièrement expérimentale. Une sorte de mécanique humaine infernale, de machine à bouillir. Les ingrédients furent:
 
-des spots violents,
-des ralentis pour créer un mode lion qui fait peur
-des costumes de Jean-paul Gontrand
 
Les gens détestent en général car il n’y a pas d’histoire et “rien à comprendre”, mais c’est normal puisque ce n’est pas le but. La narration ici est à un niveau sensorielle, à travers une ambiance.

Laisser un commentaire