Relativité, un fiction qui fait perdre la tête

Pour une fois le synopsis est une commande. Je ne sais plus d’où vient l’idée, mais j’ai demandé à Alexandre Lebaillif (la star de La bête violette) d’écrire l’histoire. Je l’ai un peu transformé pour en faire un scénario. C’est ce que j’ai qui ressemble le plus à un film « normal ». Des personnages, des dialogues, une histoire. Bien sûr le bizarre n’est pas loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *