066

De la peinture glycérol recouvrait Hélène en permanence. Un médecin d’origine Slovène avait trouvé cette unique solution artisanale pour la maintenir en vie. Elle souffrait d’un atroce dessèchement du derme accompagné d’une atrophie de la peau.

Laisser un commentaire

065

Dendrite Tuberquoire pressait des citrons. Très jeune il avait réalisé que sa main repliée avait exactement la forme et la taille d’un citron moyen. Malheureusement il n’avait pu en faire un métier, comme un superhéros dont le pouvoir ne servait à rien.

2 commentaires
nikubik:
Franchement merci. Surtout venant d'un fou (l'erreur est corrigée, vous avez bien fait de la signaler).

Geoffroy Monde:
"taille et la taille" ?
C'est nul de commenter pour relever une possible coquille, mais les autres textes sont tous supers et me laissent sans voix. Vraiment, supers.

064

Valentin Petel n’émettait aucun son, il était inacoustique. Ses pets, ses cris, ses génuflexions restaient inaudibles. Le KGB et la CIA se l’arrachaient pour les missions TOP SECRET.

2 commentaires
nikubik:
Il le savait ce qu'il risquait. Alors personne ne va le plaindre.

Plato:
Il fut pourtant pendu pour avoir bailler en morse la recette du coca-cola.

063

Steven jonglait avec ses boomerangs, quand il se prit le petit doigt dans l’un d’eux. Alors qu’il commençait à jurer contre son jouet, un kangourou l’interrompit. Il lui demandait un peu de respect et se retourna pour dévoiler dans sa fourrure un trou en forme de boomerang.

2 commentaires
nikubik:
je te trouve pas très respectueux

Simon Dronet:
http://images.doctissimo.fr/annonces/photo/hd/0924056092/doudous-plats/kangourou-beige-h25cm-3044620947.jpg

062

Norbert portait le traditionnel collier de poils du vieux scientifique. Malheureusement imberbe, il s’agissait d’un postiche. Seul moyen à ses yeux de se sentir légitime en tant que savant. Il ne put jamais profiter pleinement de sa belle carrière, toujours dans l’angoisse d’être démasqué.

Laisser un commentaire

061

Jessica sentait l’alcool. Tout le monde l’évitait à cause de sa dépendance. Elle avait simplement une sudation particulièrement épicée.

2 commentaires
nikubik:
Oh alors là oui !
Exception faite des rares individus dont la peau contient une trop forte proportion de meta-chlorure-indiqué ce qui, au contact du cumin, engendre une très forte odeur de pet de none quinquagénaire.

Violaine:
C'est mieux de sentir le cumin alors ?

060

Nicolas hérita. Il était maintenant à l’abri de la vie. Il dépérit à vue d’œil sans jamais toucher à son argent.

4 commentaires
nikubik:
je vais pas passer l'hiver

Simon Dronet:
C'est toi !

nikubik:
avec toutes ces sucreries il pourra pas dépérir.
il me ressemble, c'est fait exprès ?

Simon Dronet:
http://farm4.static.flickr.com/3633/3471416836_f150d52a97.jpg

059

Tortelle vibrait au son de la cornemuse. Il s’était foutu deux embouts dans l’cul et soufflait dans le bec à s’en faire péter l…

2 commentaires
nikubik:
wah !
internet peut encore surprendre en 2010 !

Simon Dronet:
http://dummr.files.wordpress.com/2010/03/bagpipes.jpg?w=401&h=314