Les jukins en image

Comme j’ai refait mon site nikubik, en y réintégrant l’ancien blog de Jukin, c’était l’occasion de rentre hommage à mon camarade Simon. En effet il illustrait chaque nouvelle gracieusement. Il me semble judicieux de vous les présenter ici réunies. Ce qui ne vous exempt pas de lire les nouvelles bande de coquins.

 

Laisser un commentaire

EXT/ Interstellar, la surprise

Avis totalement subjectif, garanti sans spoiler

Quelle expérience inattendue ! Peut être parce que j’étais resté sur des déceptions de la part de Christopher Nolan. D’abord Inception, qui au fil du film perdait de son intérêt pour terminer sur une scène d’action sans saveur. Là où Matrix mettait en place un univers et un dispositif qui accouchèrent de scènes aussi incroyables que jubilatoires, le dispositif d’Inception tournait un peu à vide. Et plus récemment le Dark knight rises qui tombait dans les écueils que ses deux précédents opus avaient réussi à éviter brillamment: surenchère de gadgets, personnages vides, redite…

Bref, je n’avais vu qu’un teaser d’Interstellar un an plus tôt, juste assez pour me donner envie, mon esprit était dans les meilleurs dispositions possibles: sans attente, et sans même savoir de quoi il s’agissait.

(Lire la suite…)

Laisser un commentaire

Un texte à base de contraintes

CHALEUR

La chair de Jean-Guy fondait. Sa sueur se mêlait à ses lambeaux de peau pour ne former plus qu’une seule matière dégoulinante. Seule sa tête était encore épargnée. Il était si jeune pour en arriver là !

Mais son chef s’était embrouillé avec lui la veille. Et Jean-Guy ne supportait pas l’obstination du bonhomme. Petit à petit, la boule qui s’était formée dès son enfance dans son ventre, s’enfla d’avantage, pour atteindre une proportion dangereuse. Comme un attentat nerveux intérieur. Car il gardait tout pour lui, en idéaliste forcené. Des années de frustration accumulée.

Et ce matin, sa boule s’était enflammée.

Il ressentit d’abord une bouffée de chaleur, qui s’amplifia progressivement. Très vite, elle devint insupportable. Il ne dit rien à personne, encore une fois. Complètement exténué, il s’assit. Incapable de bouger, incapable désormais de réfléchir. La combustion atteignait la surface de sa peau, et descendait vers les jambes. C’est là qu’il commença a fondre inexorablement.

Alors, dans un dernier sursaut, il s’empara d’une bouteille d’eau, mais il était trop tard.

L’explication du contexte est ici.

Laisser un commentaire

J’ai gagné un concours !!

emob

Wai ! C’est la première fois de ma vie ! J’ai gagné un truc, un vrai truc. Et pour être plus précis, il s’agit d’une formation vidéo sur le web.

Il s’agissait d’un petit concours « littéraire », car il fallait proposer un texte sous la contrainte d’un contexte et de mots imposés à placer.
Vous pouvez retrouver ma prose, qui remporta le premier prix ex aequo avec une taupe, ici même.

D’ailleurs, ils sont super sympa chez emob, car le prix à la base était une formation de digital painting / matte painting, ce qui m’intéressait, mais plus en loisir. Et ils ont bien voulu la remplacer par une formation vidéo pour créer son site e-commerce dynamique (d’une valeur de 80€), ce qui peut m’aider professionnellement.

Emob c’est un blog français sur l’univers du graphisme numérique, couplé à une boutique de formations vidéo. Que je vous conseille, même s’ils se sont ramollis à mon goût sur le contenu du blog justement. On y trouve cependant encore des articles intéressants sur des artistes et du contenu numérique.

PS: Mon site a été attaqué par des spams (et non des spermes) de pubs VIAGRA, je tiens à préciser que je n’ai pas de problème de ce côté là.

PPS: Le bilan arrive ce soir, il a bien été filmé hier, dimanche.

3 commentaires
peritel:
ah ouais ils ont mis le paquet !

Nikubik:
Merki. Voici les mots, d'ailleurs j'ai triché sans faire exprès, il fallait prendre tous les contextes normalement, ce qui a mon sens peut pas donner un texte très intéressant, j'avais choisi que Coup de chaleur : Le Contexte : miracle, brise, PMU, Epiphomène, ardeur, coup de chaleur, contre-jour, assoiffé, succube, inspiration, exception française, le bon mot, tarente, autochtone. Les verbes : arriver, s'emparer, substituer, subtiliser, enflammer, dégainer, déblatérer, déboiter, gérer, embrouiller, former, vriller, truffer, abouler. Les Mots : durite, anisette, clochette, itinéraire, marcel, bob, coco, oh nine (de ninou), chef, la jeunesse, jeune, Macache, attentat, point, à fortiori, patronat, penseur, idéaliste, pilier, vainqueur, tête. Sinon wai, c'est quoi ton truc là ? ça peut m'intéresser, en MP s'il te plait

peritel:
congrats ! c'était quoi les mots imposés ? sinon, ça te dirais d'avoir des erection super facilement, j'ai un truc pour ça si tu veux.

105

Ikibai Trempette ne se souvenait pas de son enfance. Il devint tout de même le premier président à ne pas se souvenir de son enfance et fut relativement efficace. Aucun scientifique ne comprit jamais comment se fut possible.

2 commentaires
nikubik:
Je vous en prie, vous êtes la bienvenue.

Elosterv:
Merci pour tout.

104

Fallet Marsupilami jugulait sa douleur à 2 mains. Suite à un grave accident, sa cage thoracique avait effectué un 180° dans son abdomen. Inopérable. Finalement, il avait trouvé le moyen de stopper la souffrance en appuyant fort des deux mains pile à l’arête de sa hanche droite. En permanence.

Laisser un commentaire

103

Olivier faisait tellement peu de rêves, qu’il avait mis au point l’unique procédé capable de les lyophiliser. Par contre, il n’avait toujours pas trouvé comment les relire, afin de les revivre. Pour le moment, il se contentait de les manger.

Laisser un commentaire