Vunion Lautrec, chapitre 3 [11]

La crêpe fumait encore si bien que le quadrupède se méfiait. FleIl avait tout de suite remarqué le très léger hérissement des poils sur les flancs ainsi que la dilatation des conduits auditifs.
Mais finalement l’animal partit avec sa pitance, caressant les feuillages de son pelage. FleIl concentra alors de nouveau son attention sur le couple à trois.
Ils étaient partis.
Comment avait-il pu les laisser échapper à cause d’une belette! Son rapport risquait d’en faire rire plus d’un. Non il se résolut à mentir, comme il le faisait de plus en plus souvent ces derniers temps, remarqua-t-il mentalement. Il finit la crêpe d’une bouchée, rangea le télescope et sortit vivement de ces buissons. Il remonta l’allée principale du parc tout en marmonnant ; quelques personnes se retournaient sur son passage, il n’y prêta pas attention.
C’est quand il atteint la route adjacente que le détail lui revint. Celui qui avait appris la nouvelle à Blanchette avait une oreillette ! Comment n’avait il pu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *