Jukin 23, c’est Jordan

23. Ce matin, Jukin se lève en pleine nuit.

Il était tellement tôt, que personne n’aurait pu affirmer, avec un aplomb total, qu’il s’agissait du matin. Mais peu importe. Jukin était debout et comptait commencer sa journée. Le petit déjeuner en valida le départ. Au dehors, la ville était silencieuse, comme un cocon protecteur. Et cette fois, la nuit venait renforcer ce sentiment, plutôt que d’amener terreur et angoisse. L’impression de commencer sa journée dans le calme et la fraîcheur était sûrement la raison de ce changement. Il huma l’air parfumé à sa fenêtre avant de sortir au hasard des rues. Ca sentait bon, sans toutes les sueurs du jour.

Jukin avait l’impression d’arpenter des quartiers inconnus, tant les rues étaient différentes sans lumière. Ou comme ci la ville était en négatif. Au passage, il jeta un œil dans une ruelle perpendiculaire, le ramassa, fit quelques pas dans la grande rue et se figea. La pensée engendrée par la vision n’arrivait pas à se frayer un chemin dans les circonvolutions de son crâne. Cette image semblait aberrante dans la réalité. Pourtant identique à celle de sa mémoire, un blocage se créait une fois qu’elle était projetée dans le monde réel.
Il venait d’apercevoir, au fond d’une ruelle sombre, Batman ! Totalement enthousiaste, il était pétrifié. Il n’osait pas revenir en arrière pour s’en assurer. Il reprit son chemin mais s’immobilisa plus loin. Il n’acceptait pas non plus de fuir ainsi. Après s’être dit qu’il regretterait toute sa vie, il vida sa tête et s’engouffra dans la ruelle sans réfléchir.

(Lire la suite…)

2 commentaires
nikubik:
qu'est ce que tu crois, c'est fait !
haha

Anonyme:
Oh la la oui ! Il est bon ce Jukin numéro Michael Jordan ! Il faut que tu trouves un moyen de l'envoyer à Batman !
Audrelfe