Pour l’anniversaire de Julien Cu.

RuLio bataRd !
 
Il a un gros cul et des petits yeux, c’est pour cela que la communauté gay l’aime.
Il est rejetté par ses amis punks car il a la peau trop rose, il lui arrive même de pleurer quand ses potes à coupe Iroquois lui hurlent
« pédé refoulé, pédé refoulé, go fuck yourself, you fag »

Mais rulio, il s’en branle au fond, car il sait.
He knows.
Au milieu de toutes ses conquêtes d’un soir, une petite fleur rayonne dans son cœur :
Sa mère – the mother of all things – comme il aime l’appeler.

Car en le mettant au monde, elle est aussi celle qui a créé son monde, celui qui vit dans sa tête.
Alors RuLio, il sourit en coin à tous ces konards qui se rattachent à des communautés pour mieux segmenter la réalité et il repense sans cesse au jour où il est né.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *